mardi 28 juin 2022

Tour de France cycliste 2022

 Suite à l'article paru dans l'Echo d'Hermes n°55 (été 2022) que vous pouvez télécharger gratuitement en cliquant sur ce lien, je vous propose un passage en revue des principaux favoris de l'épreuve, en étudiant les principales influences astrales qui les caractériseront au cours de l'épreuve qui aura lieu du 1er au 24 juillet prochain.


Tour de France 2022 : Thème du départ
Le thème du départ du Tour de France 2022, le 1er juillet 2022 à 16h à Copenhague, laisse planer des doutes sur une éventuelle victoire du favori et tenant du titre Tadej Pogacar. En effet, le Soleil, au carré de Jupiter, Mars au carré de Pluton, ou encore l'axe des noeuds lunaires au carré de Saturne et du Milieu du Ciel sont autant d'indications qui montrent que la victoire lui est loin d'être acquise.

Essayons d'en savoir un peu plus en comparant le thème de plusieurs prétendants à la victoire au thème du départ de ce Tour de France.

 

 

Les favoris :

Tadej Pogacar ( né le 21 septembre 1998 ) : c'est le double tenant du titre, et il sera encore le super favori. Avec son mars natal conjoint au milieu du ciel lors du départ, on peut penser qu'il va encore lutter pour la victoire. Mais attention, ce mars subit un transit par carré des noeuds lunaires, et une opposition de Saturne, espérons que la fatalité ne vienne pas contrarier ses ambitions. C'est aussi le cas de Jupiter, qui s'oppose à sa Lune natale. Sera t'il moins populaire que les années passées ?

Geraint Thomas ( né le 25 mai 1986 ) : le vainqueur de 2018 bénéficie de bons transits de Jupiter sur sa conjonction Soleil/Mercure natale. Je ne sais pas si cela suffira pour le voir gagner à nouveau, mais cela confirme que la bonne forme qu'il vient de montrer ces dernières semaines n'est pas une illusion. Par rapport au thème du départ de l'épreuve, il aura aussi sa Lune natale au Trigone du Milieu du Ciel et au sextile de Saturne ainsi que son Pluton sur l'ascendant.

Primoz Roglic ( né le 29 octobre 1989 ) : il est né lors d'une nouvelle Lune au début du Scorpion, c'est à dire sur l'ascendant du thème de ce Tour de France. Le Soleil transite son Jupiter natal, et sa conjonction Mercure/Mars natale reçoit un trigone de Saturne. Pas de doutes, il va faire le spectacle. Mais est ce que tout cela sera suffisant pour le voir enfin atteindre le graal ! Le Milieu du Ciel du départ, sur son Noeud Sud n'est pas très rassurant, mais peut aussi lui enlever une pression qui l'a sans doute fait craquer dans l'édition 2020.

Alexander Vlasov ( né le 23 avril 1996 ) : le russe qui va tenter de bouleverser la hiérarchie ! Il a sa chance mais les transits qui le favorisent sont des transits de planètes rapides qui seront surtout efficients au début de l'épreuve comme par exemple le transit de Mars sur le Soleil natal. Ensuite, si ce passage de Mars ne lui cause pas de problème, il pourra compter sur un sextile de Saturne à son Mars natal qui devrait l'aider à tenir la distance.

Ben O'Connor ( né le 25 novembre 1995 ) : L'australien de l'équipe française AG2R Citroën aura un rôle d'outsider, et les transits du moment n'attirent pas spécialement l'attention sur lui. Par contre, sa conjonction Soleil/Mercure/pluton natale en Sagittaire, au trigone de la Lune et de Jupiter du thème du Tour de France montre qu'on devrait parler de lui ! Espérons pour lui que ce ne soit pas seulement à cause de sont tempérament souriant et sympathique.

Enric Mas ( né le 7 janvier 1995 ) : C'est actuellement un des meilleurs cyclistes espagnols. Il est né avec un trigone Lune/Jupiter. Le Tour de France commencera avec le même aspect relié au thème natal de l'espagnol par le transit de Jupiter. Il a montré ses limites par le passé, mais dans une équipe dévouée à sa cause il peut sans doute faire mieux que ses 5ème place de 2019 et 2020.

Jonas Vingegaard  ( né le 10 décembre 1996 ) : Surprenant 2ème l'an passé, il a montré qu'il faudra désormais compter avec lui dans ce genre de compétition. Et si les transits sur son thème n'ont rien d'extraordinaire, on notera tout de même qu'il est né lors d'une nouvelle lune en Sagittaire, et que cette Nouvelle Lune se situe au trigone du Milieu du Ciel de ce Tour de France. Ce qui est une indication plutôt positive pour lui.

Daniel Martinez ( né le 25 avril 1996 ) : C'est probablement la meilleure chance colombienne de l'épreuve, et avec sa Lune natale, proche de la Lune du départ, il pourrait tout à fait être la surprise cet été. D'autant plus qu'il fait partie d'une des plus forte équipe du peloton (Ineos)

Les français

Thibault Pinot ( né le 29 mai 1990 à 9h10 à Lure 70 ) : Ascendant Cancer, né avec une conjonction Lune/Noeud Sud en Lion, proche du Milieu du Ciel de ce Tour de France, et Avec Jupiter qui transite sa maison 10 (la maison de l'ascension sociale) il semble avoir beaucoup d'atouts dans son jeu pour assurer le spectacle et gagner des étapes. Pour la victoire finale, il lui faudra dompter son point faible en rapport avec son ascendant Cancer et sa Lune natale qui montrent une émotivité nuisible à la régularité de ses performances, mais si il y parviens, sa popularité pourrait l'aider à se transcender.

David Gaudu ( né le 10 octobre 1996 ) : Probablement la meilleure chance française, et comme le favori Tadej Pogacar, il aura son Mars natal conjoint au Milieu du Ciel de la course. Ce Mars étant un des points forts de son thème natal ce sera surement un atout pour lui mais, par conséquent, lui aussi subira de mauvais transits de la part de Saturne et des Noeuds Lunaires, ce qui pourrait lui compliquer la tâche.

Warren Barguil ( né le 28 octobre 1991 à 5h40 à Hennebont ) : Comme Thibault Pinot, il est né avec une conjonction Lune/Noeud Sud, mais chez lui elle est en maison 10, proche du Milieu du Ciel, cela lui assure beaucoup de popularité, mais avec laquelle il n'est pas forcément très à l'aise. Mais il est courageux et persévérant, comme le montre sa conjonction Soleil/Mars en Scorpion (sur l'ascendant de l'épreuve). Si il gère bien ses efforts il sera surement capable de remporter une étape, et peut être même mieux.

Guillaume Martin ( né le 9 juin 1993 ) :  C'est un des meilleurs français dans les grands tours, et il mériterait de gagner une belle étape de montagne. C'est un combatif ( il est né avec Mars en aspect des luminaires : Sextile Soleil et opposé Lune), mais le problème est que son Mars natal est sur le milieu du ciel de la course. Position qui, comme je l'ai déjà indiqué précédemment pour deux de ses adversaires, subit plusieurs transits défavorables. 

Romain Bardet ( né le 9 novembre 1990 à 10h41 à Brioude ) : Après un passage à vide il s'est pleinement retrouvé depuis qu'il est parti dans une équipe étrangère (DSM). Il faut dire que, avec sa conjonction Lune/Jupiter en maison 9 natale, il avait tout pour réussir à l'étranger. Et cette conjonction est bien placée dans le thème du Tour de France, puisqu'elle est en maison 10, entre la Lune et le Milieu du Ciel. La Lune et Jupiter étant également en bon aspect lors du départ, il ne serait pas du tout surprenant de le voir réaliser une très bonne performance.

A suivre ...




dimanche 3 avril 2022

France : Présidentielles 2022

C'est probablement un moment important qui se profile pour la France lors de l'élection présidentielle de ce mois d'avril 2022. En effet, la conjonction Jupiter/Neptune qui aura lieu le 12 avril est une configuration qui marque des étapes importantes dans l'histoire de la République Française, et de la 5ème république, puisqu'elle était déjà présente lors de sa naissance en 1958, mais aussi lors de la naissance de la 1ère République en 1792. Il y a 64 ans, cette conjonction "idéaliste" avait eu lieu en Balance, un signe d'Air Cardinal à la recherche d'équilibre et d'harmonie. Cette année elle sera en Poissons, un signe d'Eau Mutable, sensible et réceptif chez qui l'aspect social est important.

Mais c'est avec le thème du vote que je vais essayer de décortiquer ce qui pourrait se passer lors de cette élection. Tout d'abord avec le thème du 1er tour, le 10 avril à l'ouverture des bureaux de vote, à 8 heures à Paris. Puis avec celui du 2ème tour, le 24 avril. 

Cette étude fait suite à mon article paru dans l'Echo d'Hermes n°54, ou malheureusement une erreur d'heure d'été s'était glissée sur les cartes du ciel, mais qui a été rectifiée depuis. A un ou deux détails près, cela ne change pas les conclusions de mon étude. ( Si vous avez déjà téléchargé l'Echo d'Hermès, pensez à le refaire avec ce lien : Echo d'Hermes n° 54)

Thème du 1er tour , le 10 avril 2022 à 8h00

Le 1er Tour 

Ainsi pour ce 1er tour du 10 avril, on constate que la Lune, qui représente les électeurs , est au début du signe du Lion. Elle traverse une grande partie de ce signe sans faire d'aspect a une autre planète du septenaire, et ce n'est que dans la nuit du lundi au mardi suivant qu'elle sera en aspect de trigone au Soleil. Entre temps, elle sera passée par le carré à Uranus le lundi matin vers 8h00. C'est à dire que pendant tout ce temps c'est un peu comme si l'indécision domine. Or puisque la Lune ne contacte pas d'autres planètes, on peut traduire cela par des électeurs qui ne savent pas pour qui voter. Et vu le nombre important de candidats, des votes très dispersés qui ne permettent pas de les départager nettement. 

Si pour ce genre d'évènement ponctuel et de courte durée, je tiens peu ou pas compte des transaturniennes (Uranus/Neptune/Pluton). Je ferai cette fois une exception avec la présence d'Uranus à l'ascendant. Uranus montre montre bien l'ambiance violente et révolutionnaire de ce scrutin, avec les conséquences que cela pourrait avoir, quels que soient les candidats qui sortiront de ce 1er tour. Et justement, pour avoir une idée des deux candidats qui passeront ce 1er tour en tête, on voit que la conjonction Mars/Saturne est culminante, en maison 10 zodiacale, puis vient Vénus, maitre de l'ascendant,  exaltée en Poissons et en maison 11. Ces 3 planètes devraient caractériser les vainqueurs.

Mars et Saturne sont plutôt des symboles masculins, ce sont aussi des symboles de dureté, mais aussi de combativité pour l'une,  ou de restriction pour l'autre. Mars c'est aussi le guerrier, et Saturne le vieux sage ... 

 Le 2ème tour

Au 2ème tour, l'étude est en théorie plus simple puisque nous n'aurons plus que deux candidats face à face. D'un coté un candidat (le favori) placé à l'ascendant Gémeaux, représenté par Mercure en Taureau en maison 12 et conjoint au noeud nord (ce candidat est certainement très (trop ?) sur de lui. De l'autre, un candidat placé au descendant en Sagittaire (le challenger), représenté par Jupiter en domicile en Poissons en maison 10 zodiacale (ou en maison 11 Placidus). 

Au premier abord, le challenger est en position de force, d'autant plus que Mercure applique au carré de Saturne, maitre du Milieu du ciel. Cet aspect de carré entre les maitres de 1 et 10 est un indice de difficulté, voir même de défaite pour le candidat placé à l'ascendant.

Thème du 2ème tour , le 24 avril 2022 à 8h00
Mais la Lune, qui représente les électeurs, applique à la conjonction de Saturne. C'est donc ce Saturne culminant en maison 9 zodiacale (ou maison 10 placidus) qui représente le candidat qui devrait recueillir la majorité des votes. Il reste donc a déterminer qui sera le plus saturnien des deux candidats encore en lice au 2ème tour. Est ce que ce sera le plus vieux ? le plus austère, ou encore celui qui nous promet le plus de restrictions ou de contraintes ?

Nous en saurons plus au soir du 10 avril, mais avec ces configurations, il est a peu près certain que, dans tous les cas, la partie est loin d'être gagnée d'avance pour celui ou celle qui sera le favori du second tour.

Quelques remarques sur le thème des candidats comparés aux thèmes de cette élection

E. Macron , le président actuel a sa Lune natale en Taureau, conjointe à l'ascendant du 1er tour. Dans son thème natal il a aussi une opposition Lune/Uranus, c'est dire si il est bien dans l'ambiance du moment ! Mais on peut aussi voir son ascendant à la fin du Capricorne, touché par le carré Mercure/Pluton du 1er tour. Tout cela n'indique pas forcément qu'il sera battu, mais la partie ne sera pas facile, c'est certain.

M. Le Pen , le carré Mercure/Pluton du 1er tour viens contrarier son Mars natal, cela ne lui permet pas d'agir à sa guise. Mais ce qui semble le plus marquant, c'est la position du carré Mercure/Saturne du 2ème tour, qui touche sa Vnéus natale, maitresse de son ascendant. Cela ne favorise pas la popularité et l'optimisme. Si elle se qualifie pour la "finale" je doute que l'ambiance générale lui soit favorable.

J.L. Melenchon , ce qui saute aux yeux chez lui, c'est la position de sa lune natale en Poissons, transitée par la conjonction Jupiter/Neptune du 12 avril. Il n'y a donc rien d'étonnant à voir sa popularité augmenter au fur et à mesure que nous approchons de cette date, d'autant plus que lui aussi est en phase avec l'ambiance du moment puisque ces deux planètes sont en opposition dans son thème natal. Notons aussi la Lune du 1er tour conjointe à son Mars natal et au sextile de son Saturne, ces deux planètes étant conjointes dans le thème du 1er tour, son esprit combatif et révolutionnaire peut plaire aux électeurs. Mais son Soleil en lion sera touché par le carré Mercure/Saturne du 2ème tour, et pour lui aussi ce n'est pas un aspect qui facilite la réussite. 

Pour lui comme pour M. Le Pen, les plus optimistes diront que cette opposition de Saturne montre simplement qu'une éventuelle élection serait une très lourde charge à porter.

V. Pecresse a peu d'aspects en résonnance avec les thèmes de ces deux tours, mais il y a tout de même quelque chose de très important qui la relie à cette élection avec sa part de fortune conjointe au Milieu du Ciel du 2nd tour. La part de Fortune c'est ce qui nous est donné par la loterie de la vie, par le destin. Et comme cette part de Fortune est en maison 11 natale (les appuis, les aides), on peut s'attendre à ce qu'elle ait beaucoup de soutiens si, par chance, elle se retrouvait en lice pour la victoire finale.

E. Zemmour, sa Lune est en Poissons, comme celle de J.L. Melenchon, mais elle est en fin de signe et encore éloignée de la conjonction Jupiter/Neptune du 12 avril. Toutefois, il est né lors d'une conjonction entre ces deux planètes et  d'un trigone Mercure/Saturne qui fait echo au carré Mercure/Saturne du 2nd tour. Il est donc en plein dans l'air du temps électoral actuel. Enfin, comme pour Le Pen et Melenchon, il subit actuellement un mauvais transit de Saturne qui s'oppose à la fois à sa Vénus, et à Mercure, le maitre de son ascendant. 

Chez les autres candidats, on voit que J. Lassalle est né lors d'un carré Jupiter/Neptune, F. Roussel avec un sextile et P. Poutou un trigone entre ces deux mêmes planètes. Yannick Jadot est né avec un carré Mercure/Saturne, et A. Hidalgo a son Milieu du Ciel sur l'ascendant du 2ème tour ... Enfin pour N. Arthaud et N. Dupont-Aignan il n'y a pas de lien fort et direct avec ciel actuel.